la subordonnée de conséquence fiche pédagogique de langue.PNG

Fiche pédagogique : La proposition subordonnée circonstancielle de conséquence

la conséquence fiche pédagogique de langue entête.PNG

Il s’agit d’une fiche pédagogique d’activité de langue visant l’étude de la proposition subordonnée circonstancielle de conséquence.

Déroulement de la séance 

I-Phase d’observation :

Support :

-A mi-chemin, quittant le soleil, je voulais goûter de l’ordre. J’étais si joyeux que je chantais en marchant et en sautant, les yeux au ciel. C’est alors que je vis descendre vers moi, comme une réponse à ma joie, une petite chose volante et dorée, comme un morceau de soleil tournant l’ombre(…) je levai la main un joli canari s’y logea.

André Gide, Si le grain ne meurt.

L’enseignant demande à un élève de lire le support, puis il pose les questions suivantes :

-Comment le narrateur se sent-il ?

Le narrateur se sent très heureux.

-Quel effet ce sentiment produit-il sur  son comportement?

La ressentie par le narrateur déteint sur son comportement, il commence à sauter de joie.          

-Relève la proposition principale et la proposition subordonnée dans la phrase soulignée ?

La proposition principale : J’étais joyeux.

La proposition subordonnée : Je chantais en marchant, et en chantant.

-Quelle question faut-il poser pour trouver la principale ? Quelle idée exprime-t-elle donc par rapport à la subordonnée ?

Pour trouver la principale il faut poser la question « pourquoi », elle exprime la cause de la subordonnée, cette dernière présente la conséquence de la principale.

II-Phase de conceptualisation :

Je retiens :

La conséquence est un fait, un événement entraîné par une action. C’est le résultat d’une action.

La subordonnée de conséquence indique le résultat atteint (ou possible) grâce à l’action exprimée dans la proposition principale. Elle répond aux questions : Et alors ? En amenant quelle conséquence, quel résultat ?

Elle est introduite par une conjonction de subordination ou une locution conjonctive ou une locution conjonctive, et occupe toujours la fonction de complément circonstanciel de conséquence.

Conjonctions et locutions conjonctives

Modes

Si… que,
tant… que,
tel…que,
tellement… que

Indicatif ou conditionnel

Ex : Il est si désagréable que tout le monde l’évite.

De telle sorte que,
de telle manière que,
au point que
si bien que…

Indicatif

Ex: Il agit de telle manière que personne n’a plus confiance en lui.

De façon que,
de manière que,
trop…pour que,
assez… pour que,
de sorte que….

Subjonctif

Ex : Il a été trop désagréable pour que je lui pardonne.

 

L’enseignant demande aux élèves de noter la règle sur leurs cahiers de cours.

III-Phase d’appropriation :

Exercice 1 :

Remplacez les deux points par l’une des expressions de conséquence suivantes : C’est pourquoi, par conséquence, aussi, ainsi, si … que

Elle est gentille : Tout le monde l’aide.

Il est encore jeune : On ne lui délivre pas une carte d’identité.

Le prix de ce téléphone est si  cher : Je ne peux pas l’acheter.

Les machines font beaucoup de bruit : J’ai mal aux oreilles.

Exercice II :

Reliez les propositions présentées dans A et B par une expression de conséquence, variez les expressions :

AB
Cette forêt es très étendueil faut appeler sans tarder le vétérinaire
La chaleur était accablante on peut difficilement la traverser à pied
Le lion se mit à rugir   les animaux mourraient de soif
Cet animal a une pâte brisée  les gazelles s’enfuirent.

Exercice III :

Construisez des phrases dans lesquelles vous exprimez une idée de conséquence à l’aide des moyens suivants : si…que, tant…que, assez… pour, trop… pour que, de façon que…

L’enseignant accorde aux élèves 15 minutes pour faire l’exercice et rappelle qu’il s’agit d’un travail individuel.

Les quinze minutes sont écoulées l’enseignant arrête le travail individuel et passe à la correction collective  de l’exercice.

Correction de l’exercice 1 :

-Elle est gentille c’est pourquoi tout le monde l’aide.

-Il est encore jeune par conséquence on ne lui délivre pas une carte d’identité.

-Le prix de ce téléphone est si  cher que je ne peux pas l’acheter.

-Les machines font tellement  beaucoup de bruit que j’ai mal aux oreilles.

Correction de l’exercice II :

-Cette forêt est si étendue qu’on peut difficilement la traverser à pied.

-Le lion se mit à rugir par conséquence les gazelles s’enfuirent.

-Cet animal a une pâte brisée c’est pourquoi il faut appeler sans tarder le vétérinaire.

-La chaleur était tellement accablante que les animaux mourraient de soif.

 Correction de l’exercice III :

Construis des phrases dans lesquelles tu exprimes une idée de conséquence à l’aide des moyens suivants : si…que, tant…que, , trop… pour que, de façon que…

-Il a travaillé si sérieusement qu’il a pu réussir sa vie.

-La robe était tant belle que je l’ai achetée.

Il a trop menti pour que je  ne puisse pas le croire.

-Le lutteur est trop violent de façon qu’aucun adversaire ne puisse le défier.

L’enseignant demande aux élèves de noter la correction des exercices sur leurs cahiers de cours. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Fiche pédagogique: Lamartine, Le lac

Fiche pédagogique d’activité de lecture: Lamartine, Le lac. Il s’agit d’…