Fiche pédagogique Le dernier jour d’un condamné chapitre 23 Activité de lecture

Fiche pédagogique : Victor Hugo, Le dernier jour d’un condamné,chapitre 23, activité de lecture , fiche complète à télécharger gratuitement en pdf.

Fiche pédagogique Victor Hugo Le dernier jour d’un condamné chapitre 23 Activité de lecture


Déroulement de la séance

 I-Phase d’identification:

   L’enseignant désigne de deux à trois élèves pour lire l’extrait, et il explique les mots difficiles au fur et à mesure. 

Mots difficiles proposés :   
**Voûté : dont le dos est courbé et ne peut plus se redresser
**Louche : bizarre, pas clair, pas net
**Guenille : Vêtement vieux et déchiré.

* L’enseignant fait une lecture magistrale du texte.

II-Situation du passage

* L’enseignant demande à un élève de situer le passage.

 

Situation de passage proposée :

Ce passage se situe après le transfert du condamné de Bicêtre à la conciergerie en  compagnie de cinq gendarmes, de l’huissier, et du prêtre.

Dans cet extrait, le condamné se trouve dans une cellule avec un friauche qui se met à lui raconter son histoire.

 

 

* L’enseignant demande aux élèves de noter la situation.

 

III-Problématique :

Pour dégager la problématique de  texte l’enseignant pose les questions suivantes :

**Question : Que met l’extrait en scène ?
**Réponse : Il met en scène l’histoire du friauche 

**Question : Quelle est la visée de cette histoire ?
**Réponse : L’histoire est un argument contre la peine de mort.

   Problématique proposée :

Comment Victor HUGO se servirait-il de l’histoire du friauche pour critiquer le système judiciaire de son époque ?

 

  IV-Axes de lecture :

      A- Le friauche : profil d’un criminel

**Question : Comment est ce qu’il décrit le friauche au début du texte ? **Réponse : Le friauche est décrit de manière détaillée et minutieuse : le narrateur emploie des adjectifs bien précis : vouté, ridé etc. ; cette succession d’adjectifs décrivant en détails le friauche qui s’avère victime de la société.

**Question : Quelle est la figure de style employée dans la phrase rire amer **Réponse : Il s’agit d’un oxymore ; met en relief l’amalgame des sentiments contradictoires du personnage, indifférence et souffrances.

**Question Quel est le registre de langue employé dans les propos du friauche ?
**Réponse Le registre familier représente le statut social et culturel du friauche qui n’a jamais accéder à l’école.

**Question : Comment appelle-on une histoire à l’intérieur d’une autre histoire ? À quoi sert-elle ?
**Réponse : La mise en abyme ? L’enchâssement, le narrateur cède la parole à un personnage pour qu’il raconte l’histoire à sa place.
La mise en abyme rend le récit plus vif et suscite la pitié du lecteur.

**Question Quel est le champ lexical dominant
**Réponse  Celui de la misère.

**Question Quelle est la figure de style employée dans la phrase : « j’avais de beaux sentiments sous mes guenilles »
**Réponse  c’est une antithèse : il met en scène la contradiction entre les sentiments du friauche et sa réalité

 

Bilan de l’axe 1 :

L’extrait présente le profil d’un criminel comblé de misère. Le friauche est décrit de misère minutieuse avec des adjectifs appartenant au champ lexical de la misère. Le registre pathétique fort présent dans le texte pousse le lecteur à adopter l’idée de l’abolition de la peine de mort.

 

 

B- la critique de la société et du système judiciaire

**Question : Quel est le registre littéraire dominant dans le texte ?
**Réponse  Le registre satirique.

**Question Quelle est la figure de style employée dans la phrase « je me suis mis à tuer pour vivre »?
**Réponse : Il s’agit d’une antithèse : tant que la société ne l’a pas aidé il devait être criminel pour vivre. Le narrateur accuse la société.

**Question : Quelle figure de style employée dans la phrase « Quelle belle recommandation ! un galérien ». ?
**Réponse : Il s’agit de l’antiphrase, il critique le système judiciaire  qui refuse l’intégration des anciens prisonniers.

   

Bilan de l’axe 2 :

L’histoire du friauche est un argument pour dénoncer le système judiciaire français, ainsi que de culpabiliser la société qui au lieu de d’aider les anciens criminels à la réintégration  dans la société, ne fait qu’aggraver la situation et contribue à la propagation des crimes.

La critique de la justice qui est selon Hugo injuste est assurée par les antiphrases.

 

  V-Synthèse :


* L’enseignant demande aux élèves de formuler une synthèse générale du contenu de l’analyse du texte

 

Synthèse proposée :

     Victor Hugo nous confronte à un personnage misérable ayant souffert l’injustice du système judiciaire et de la société. Le récit du friauche est un argument pour défendre la thèse de l’abolition de la peine de mort.

 

 

* L’enseignant accorde aux élèves 5min pour noter la synthèse. 

Téléchargez cette Fiche pédagogique de Bel-Ami Incipit gratuitement en format imprimable (PDF) sur la page de Téléchargements

Cette fiche pédagogique a été réalisée par OUKHADJA Intissar,
lauréate de l’école normale supérieure de Casablanca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Fiche pédagogique: Lamartine, Le lac

Fiche pédagogique d’activité de lecture: Lamartine, Le lac. Il s’agit d’…