Home Projet pédagogique « Racine, Bérénice »

Projet pédagogique « Racine, Bérénice »

1 / 1 – projet pédagogique Racine Bérénice

Projet pédagogique  « Racine, Bérénice » 


Il s’agit  du projet pédagogique « Racine, Bérénice » destiné à la 1 ère année baccalauréat du lycée marocain et réalisé par HANTAT Oumaima et OUKHADJA Intissar, lauréates de l’école Normale Supérieure de Casablanca .
Le projet pédagogique « Racine, Bérénice » est téléchargeable en format PDF depuis la page de téléchargements.

I- Introduction :

    L’enseignement du français langue étrangère au cycle secondaire qualifiant occupe une place prépondérante dans le système de l’enseignement marocain. Il vise la préparation des élèves à des études supérieures réussies, ainsi que la formation d’un citoyen autonome capable d’agir et d’interagir avec les percées scientifiques. Il est aussi «  un tremplin pour une bonne insertion des élèves dans le marché du travail. »les Orientations Pédagogiques. En vue de réaliser ces finalités, le Ministère de l’Education Nationale a mis en place un enseignement fondé principalement sur la mobilisation et l’exploitation optimale des savoirs et des savoir-faire acquis au niveau de toute démarche éducative.

   Au lycée marocain, depuis 2002, l’enseignement du français a connu un véritable renouveau épistémologique. La littérature française et francophone est devenue un support pour acquérir la langue française. De ce fait, les activités de la classe dans les trois années du cycle secondaire qualifiant sont organisées selon une démarche  progressive visant la consolidation des acquis des cycles antérieurs. Les domaines de l’enseignement apprentissage à ce niveau sont : la lecture, la langue, la production orale et  la production écrite.

    La concrétisation de cette démarche se fait par la mise en place d’un projet pédagogique dans lequel l’enseignant organise les séquences en clarifiant les objectifs à atteindre au terme de chaque séquence ; cette dernière comprend  des activités diverses : lecture, langue, production orale, production écrite, travaux encadrés et travaux dirigés.

    Le Ministère de l’Education Nationale pour la réforme de 1999  a instauré  le recours à l’œuvre intégrale comme support d’enseignement-apprentissage du français au cycle secondaire qualifiant. Ces œuvres ont pour vocation la transmission de savoirs culturels et littéraire et linguistiques. Et c’est pour cette raison qu’on avait choisi de travailler sur une tragédie classique de Jean Racine, Bérénice.

    Le choix de cette œuvre classique n’est pas gratuit dans la mesure où Bérénice permettra aux élèves d’acquérir des connaissances solides au niveau de la langue française. D’une part, cette œuvre les dotera des savoirs concernant le théâtre et la littérature classiques. Ainsi, la dimension esthétique et littéraire de cette œuvre leur donnera l’envie de s’ouvrir sur d’autres œuvres classiques. D’autre part, le genre littéraire de la pièce qui est le théâtre leur permettra de s’affirmer au niveau de  l’expression orale et de  dépasser les cours magistraux traditionnels. De surcroît, nous avons repéré dans Bérénice des éléments qui pourrait répondre  à l’un des enjeux du ministère de  l’éducation au niveau de l’enseignement du français au cycle secondaire qualifiant, comme le stipulent les orientations pédagogiques : « … aussi cette réforme donne-t-elle pour finalités : la formation d’un citoyen autonome par le biais d’une appropriation des valeurs civiques et humaines universelles » (2007 page 4). A ce niveau, l’intrigue de Bérénice présente l’exemple d’un citoyen qui a su faire  preuve de sens de responsabilité et de dévouement pour sa patrie choisissant ainsi d’ensevelir sa passion pour la reine et d’obéir aux lois de sa cité.

   Nous avons choisi le niveau de la première année du baccalauréat répondant ainsi aux exigences des orientations pédagogiques et qui stipulent que l’un des modules à ce niveau soit consacré à l’étude de la tragédie comme genre littéraire.

   Notre projet sera réparti en six séquences organisées comme suit :

   La première séquence, dite préliminaire sera consacrée à l’étude des éléments paratextuels de l’œuvre dont : la biographie de Jean Racine, la tragédie classique, l’étude de la première et la quatrième de couverture, ainsi que la rédaction d’une fiche de lecture récapitulant toutes les informations nécessaires à la compréhension de la pièce. La deuxième séquence portera sur l’étude de l’exposition étant un point de départ pour la compréhension de l’intrigue. La troisième séquence sera consacrée à l’étude de l’un des thèmes phares de la tragédie racinienne qui est le dilemme tragique auquel est exposé le personnage principal Titus. La quatrième séquence sera réservée à l’étude des caractéristiques du héros tragique racinien. La cinquième séquence portera sur l’étude du dénouement de la pièce, et permettra à l’élève, par le biais du visionnage de la pièce, de suivre le cours des événements et de cerner l’évolution des personnages. La dernière séquence qui clôturera le projet sera consacrée à une évaluation des acquis des élèves, elle sera composée de d’une activité de travaux dirigés qui contient un quiz de lecture sur l’œuvre puis d’une évaluation sommative pour vérifier le degré d’assimilation du module.

 

II- Liens des fiches pédagogiques des séquences du projet pédagogique « Racine, Bérénice » :

1-  Séquence Préliminaire : Contextualisation de l’œuvre Bérénice de Racine.

2- Séquence 1:  L’exposition de la tragédie classique Bérénice de Racine

3- Séquence 2: Le dilemme tragique dans la tragédie Bérénice de Racine

4- Séquence 3: Le héros tragique dans la tragédie Bérénice de Racine

5- Séquence 4: Le dénouement tragique dans la tragédie Bérénice de Racine

6- Séquence d’évaluation: évaluation sommative du module « Bérénice«